Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 18:34

 

vieux instantanés...
des photos où l’on rit
sans ouistitis


des rires
sur la photo floue ...
le bonheur a bougé
 

assise4_2_.gif


sur son Face boock
un vieux portrait
sans retouche

soleil couchant
recharmé 
par son visage 
sans Photoshop 



de jour en jour
ses photos de nature
plus humaines


     
un doigt sur le bouton
un œil sur ses lèvres
clic ! photo d’elle

 

 

Quart d’heure Warholien!  (2008)
PhotoFunia_af40e3-copie-1.jpg (500×440)

 

Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 17:41

soldes
ce joli jean en 38…
forcer encore

patience en solde
planté à la porte
portant les paquets

ce petit pull
pas indispensable
à part le prix 

le maillot soldé

plus petit que les fesses :
20 % de moins

pas de soldes
pour les petits tableaux
du SDF

pull cher en cachemire
- je crois qu’on peut vivre sans 
qu’il dit



soldes d’hiver
sentir le sel de l’été
dans les sueurs


Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 15:12
Eté 63 Carnon Plage... (en Solex)... Et oui, ça commence à faire loin.

la réponse…
le vent soulevant la robe
un instant

Repost 0
Published by André - dans Musique Vidéo
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 09:45


travailler plus ou moins 
pourquoi pas un jour férié
pour les cons

 

Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 10:25

 

réchauffement
l’air glacé de la dame
en vraie fourrure


crise et réchauffement
les cigognes et les vacanciers
ne partent plus


l’hiver à l’envers
un homme se croit déjà
au printemps

réchauffement :
elle s’échauffe
en en parlant


bourgeons en hiver…
les boutons ouverts
d’une fille


réchauffement
les oiseaux ont les boules
plus tard


 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 11:35

 

Comité Français de Défense des Triangles

:-)

 

TON TRIANGLE NOIR
TON  TRIANGLE
TRIANGLE
TRIANGL
TRIAN
TR
§

¡§


son visage ovale
découvrir d’autres figures
géométriques

 

 



Sa culotte en dentelles
travaillée à la main
avec amour
YYYYY
XXX
§§
T



Géométrie sentimentale et physique :
Dans le triangle,
la bissextrice est une demi-droite qui coupe l’angle en deux parties à égale distance du point.

*
Tout corps plongé dans de l’auto stimulation reçoit une poussée verticale de plaisir qui s'exerce de bas en haut et qui est égale à la somme du volume des gestes déplacés et des désirs accumulés. 


J’aime beaucoup, trop 
passionnément
pas du tout
\\\!///
jamais
un p
eu
 !





     LORSQUE LE TRIANGLE   
     S’OUVRE EN 
GRAND      
 LE CERCLE DE
FAMILLE
S’AGR
AN
   DI 
  T 


 …

 

Repost 0
Published by André - dans Divers
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 12:15

bissextile
un jour à la recherche
de son moi enfoui

ne rien faire
un jour de plus

pour jouir plus
(08/01/08)

bi’ sex style…
garçons et filles réunis
pour l’an des bi’

:-)
ah ! qu’il est beau le début de l’an
♪♫♪♫
ah ! qu’il est laid de débiner l’bi’…
débaucher le beau bi’
déboucher le pas bi’
(Sur l’air de Charles Trenet : « Le débit de lait » !)


castratrice
la bissextrice cachée
du triangle noir

 


Repost 0
Published by André - dans Divers
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 09:45


sortie du métro
deux garçons s’embrassent
sur la bouche


au grenier
les graines ignorées par les rats
la mort aura souri

 


Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 09:56

pétards dans la rue…
trouver un instant de paix
entre deux années


passage de l’année:
pas même ouvert un œil
la chatte


entre deux...
une femme parle à son chien
comme à un homme


entrer en elles :
deux femmes s’entrouvrent
sur mon passage

électricité dans l’air...
le courant entre eux deux
ne passe plus


Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 08:39


J'habite une forêt profonde
Les glycines poussent chaque année un peu plus
Nulle préoccupation mondaine ne m'atteint
Parfois un bûcheron chante
Je recouds ma robe de moine au soleil
Je lis des poèmes à la lumière de la lune
Je voudrais dire aux hommes
Que pour être heureux peu de choses sont nécessaires.

... 

l'automne se termine
qui pourrait comprendre
ma mélancolie
      
Eizo Ryokan 

  1758-1831
 



Croître pour croître c'est l'idéologie du cancer!

 


Repost 0
Published by André - dans Divers
commenter cet article