Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 10:26

 

moumoune avec abri
dehors il fait froid, très froid…
parait-il

moumoune1.jpg

un monde froid
que ce monde de froid
et pourtant et pourtant
(selon Issa belle!)


accoussinage
la chatte se pose
sur le coussin ferme


verglas gla gla
la chatte a mis ses coussinets
neige

lu dans ses yeux 
c’est aussi de ma faute
s’il fait si froid

contre la vitre
le Mistral la chatte
l'air glacé

lait d’hiver
dans le bol de la chatte
un  galet

un peu star
la chatte sur un toit glacé
même pas peur


gonflant ses poils
plus il fait froid plus elle est belle
Isabelle

 

Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 10:00

 

Une ombre dans les courants d’air 
Cet hiver la misère est dans le vent 


la rom dans la rue
rit de rien rit de nous
rire pour vivre
 

la jeune Rom
presque le même foulard
que ma pauvre mère


son foulard rouge
dans le jardin à la française
un coquelicot


Dans le passage où elle "travaille", j’ai du mal à la regarder, question de dignité sans doute… Pas pour elle, pour moi, parce qu’elle est belle avec ses enfants… Mais cette beauté rebelle que vaut elle, que peut elle ?

Assise 
un par un la mendiante
nous juge

tous les visages fermés
seule la mendiante…

sans papier
la jeune Rom parle français
sans accent

On le sait bien qu’elle en rajoute : plus de noir, plus de grimaces,
plus de cinéma…
Mais un jour je l’ai vu pleurer, pour de vrai… Pas simple alors pour chacun de faire semblant : elle de jouer le rôle appris depuis l’enfance, nous celui si facile et si dur de l’indifférence…

plus deux degrés :
la jeune Rom et son bébé
n’en rajoutent pas

femme ou fillette
elle joue à la poupée
avec un bébé

On l’appréciera mieux après, dans le monde virtuel, au cinéma par exemple avec Kusturica ou Tony Gatlif…

mendiants yougos :
on s’attendrit moins
sans la musique

la mendiante mendie
les enfants jouent
les passants passent

 


Repost 0
Published by André - dans Haïbun
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 12:00

 


sur le seuil
des Crocs
©  boueux
bientôt le printemps
(selon Issa)

bientôt le printemps
dans le jardin le chant bref
du sécateur

 maison d’été 
les araignées entre elles 
en hiver 


des nouveaux arrivés
venus vivre au soleil
des vieux y mourir

de sa vieille maison
à la nouvelle maison
de retraite


 

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:18

 

 

plage de Maguelone
des gens déjà nus en janvier
déjà bronzés

(25/01/12/ plein soleil / 18°C) 
 

 assise8_1_.gif

plage naturiste
 un sportif sprinte
sans retenue

 

Maguelone...
elle parle au soleil
avec son portable


 

 

Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 09:45

 

Ô Soleil...
Nous fûmes simples et nus
dès l’instant que vous vîntes


éclaircie...
le sein que vous sortîtes
avec le soleil

 

 


Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 18:39


décolleté…
on ne peut pas ne pas penser
aux implants PIP

 



Remarque orthographique :
Selon ma théorie (j’ai des théories sur tout !) on écrit "phantasme" pour les hommes (phallus !) et "fantasme" pour les femmes (fantastiques !)   
:-)

 


Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 10:09

 

brume2.jpg


silence
un regard libère
les maux

 

Repost 0
Published by André - dans Provence
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 16:10

   Il y a quelques années lorsque je voulais signifier le passage du temps (du mien !) dans des tercets du genre « senryus », je précisais « soir d’été » ; à présent j’en suis à « soir d’automne »… je n’ai pas vu passer « matin d’automne » !
Bientôt, sans surprise, ce sera « matin d’hiver » (pur et glacé) ; ensuite, si le temps le permet, nous finirons par « soir d’hiver » et, peut être un jour, si jour il y a, évoquerons nous la « nuit d’hiver »… mais ceci est une autre histoire, un autre temps... hors saison.
En attendant, bienvenue à… « tous les matins (de printemps !) du monde ».

 


soir d’été
juste assez de lumière
pour ses yeux bleus
(2004)


soir d’automne
les souvenirs lointains
plus précis
 

Remarque : ce jeu d’écriture est une forme de métaphore, étant entendu que pour les tercets du genre « haïku » on retrouve la réalité des mots de saison.

 


Repost 0
Published by André - dans Règles floues
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 10:46


ciel de Mistral…
dessiné par les cyprès
l’ombre du vent


éclaircie
la brume et l’ombre
se croisent


assis au soleil
une ombre passe
en silence


au couchant
la ruine se relève
dans l'ombre

 

une ombre
dans les courants d'air...
la misère est dans le vent  

 


 


Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 17:23

          perles de cristal
DSCN3466ab-copie-2

 

Repost 0
Published by André - dans Règles floues
commenter cet article