Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 09:50

 

Retrouvailles

Des raisons de s’embrasser

nos lèvres s’entrouvrent

 

 

 

Brève rencontre
On s’embrasse sur les joues
nos lèvres étonnées


 

 assise5_2_.gif

 

 

« Deux personnes se sauvent la vie (au début il dort). On peut être très triste en se disant : "c’est dommage que ça n’ait pas duré plus longtemps ", mais deux personnes qui se rencontrent vraiment c’est la plus belle chose
du monde. »
Patrice Chéreau (à propos de son film "Intimité") 

 

 


 

 


 

 


Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 11:22

 

sur la toile
chercher une aiguille
qui perce le cœur

aimer rien tant qu’aimer
mais surtout être aimé

 



Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 09:05

 

Aimer pour aimer, pour rien, presque pour de bon, juste pour le plaisir de retrouver la douleur et la douceur du premier amour…

 

je me souviens
de l’odeur de ses cheveux
après le bain
 

Songe d’été 
Le visage d’une fille 
dans la nuit d’Aout

pastilles

 

petite mort
ce matin elle pardonne
à l’assassin

 *

 l'amour qu'est ce ?
ce qui se passe entre deux
amoureux


 

Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 17:11

 

 «  L’amour c’est beaucoup plus que l’amour. Il y entre toujours autre chose, l’esprit après les sens, et puis l’âge, la douleur…

Qu’est-ce que l’amour ? Presque rien… un rien de plus vivant dans une femme… un air de surprise… une joie dans les yeux que l’on discerne à peine, mais qui sont inimitables.

Ce n’est pas le premier amour qui compte, ni le second ni le dernier. C’est celui qui a mêlé deux destinées dans la vie commune.

… la division d’un couple mal composé n’est pas toujours plus affreuse que la subtile amertume de l’amour heureux.

Si les êtres étaient parfaits, on ne s’apercevrait guère de l’amour.

Un gave problème serait de savoir si on a le droit de sacrifier le bonheur d’un être afin d’assurer le sien, et d’établir son propre repos sur des ruines ; »

Jacques Chardonne (L’amour c’est beaucoup plus que l’amour – Albin Michel)

 


Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:42

 

Nuit d’été
Les jeunes amoureux s’embrassent
sans savoir


Vieux sage
C’est si facile d’être sage
quand on est vieux


L’ignorance
trompe la tristesse
le savoir l’amplifie


On ne sait jamais
♪♫♪♫
Même si l'on aime
sait on aimer

Si l’on sait aimer
c’est qu’on s’est aimé
... 

 

 


 

Pour répondre à Marcel sur la chanson : « On ne sait jamais… » : ce n’est pas du Schubert, c’est Aznavour !

J’ai une grande tendresse pour les poésies et les chansons dites « populaires » : c’est un exercice où l’on ne peut pas tricher.

Borges, dans une superbe entrevue disait (de mémoire) :

«  La poésie dite mineure, comme il y a la poésie lyrique, dramatique, symboliste… est peut être la plus difficile car si un poème mineur n’est pas réussi cela se voit tout de suite et il n’y a rien à faire ; si l’on écrit une épopée, on peut se rattraper, alors que si l’on écrit 4 lignes (3 ! c’est moi qui rajoute !) de poésie mineure, c’est comme si l’on faisait un calembour : il est bon ou il n’existe pas !
Le genre mineur exige la perfection. »

 

On ne sait jamais
Comment l'amour vient aux amants
Comment il
fait ou il s'y prend
Pour nous tenir dans ses filets
Mais tout à coup, c'est merveilleux
Il y a des larmes plein nos joies
Des caresses au bout de nos doigts
Et des rêves au fond de nos yeux
On
ne sait jamais
Mais pourquoi chercher à savoir
Nul n'a jamais eu ce pouvoir
On oublie tout quand l'amour naît
Plus rien ne peut nous retenir
Et fou d'amour et de désir
On se dit Tant pis
Si l'on
ne sait jamais

... 

Aznavour (1956)
 

http://www.youtube.com/watch?v=gpubA9aIZSI

 


Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 09:05

Je crois que la répétition consciente augmente la voilure de l’être comme elle augmente la force des mots dans les invocations. Une femme à laquelle on est retourné dix mille fois prend des dimensions plus mystérieuses que le mystère d’un con qu’on n’a pas pénétré.

Nicolas Bouvier (lettre à Thierry Vernet)

 

 

 


Ne dites jamais à une femme que vous êtes indigne d’elle : faites lui en la surprise.

Bernard Shaw

 

 

 

 

Si grand talent qu'ait un homme, ce talent perd quelque chose le jour qu'il perd la faculté amoureuse. Léautaud

Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 10:40

croire en l'amour
qui ne se croit pas immortel


il n'y a d'éternité que celle

des amants dans l'instant


assise9_1_.gif


Laissez nous vieillir
avec notre soif d'amour
jamais rassasiée



 

Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:06

Quelques extraits de "Vie secrète" de Pascal Quignard:

 

Tout amour véritable est habité par quelque chose de plus ancien que l'époque où il surgit.

… la voix est plus sexuée que le langage qu'elle porte, qui ne l'est guère. Même, la voix est plus sexuée que le regard…

Il n'est pas sûr que ceux qui s'aiment se voit vraiment.

L'amour est d'abord une douleur à quelque âge que ce soit… parce que ce que les hommes reconnaissent comme amour est une deuxième fois.

"Ce que je ne montre pas je te le montrerai." Circé

…Ce voyage ensemble, c'est le co-itinéraire, le coït.

L'amour se définit par le sacrifice de sa pudeur. La dénudation déclenche la déprivation.

Qui ne tombe jamais hors de soi ne connait pas l'amour.

L'amour est un adieu au monde.

Il n'y a rien de plus beau au monde que deux amoureux.
Et il n'y a rien de plus dédaigneux du monde.

La vie de chacun d'entre nous n'est pas une tentative d'aimer. Elle est l'unique essai.


 

 

Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 18:32

Mieux vaut se perdre dans sa passion que de la perdre. St Augustin

Gardons nous des vieux sages (des jeunes aussi d'ailleurs!)… vive les passions folles, bien réelles et irraisonnées…
sérénité = sénilité…
attendons qu'il soit trop tard pour être sage ou mort …

 

La force des sages n'est que l'art de cacher leur passion ou pire leur absence de passion.

 

la sérénité…
son cancer de la prostate
un premier pas

 


Quand l'amant montre la lune
l'amante regarde son doigt


Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 10:58

Le prétexte à ces petits textes (de Lawrence) est la lecture du "Quatuor d'Alexandrie", superbe et inoubliable livre de Durrell.  Comme toujours, le dénominateur commun de ces extraits, qui peuvent être lus comme des pensées ou des aphorismes, est essentiellement l'amour… what else?  (Bien sûr, tout cela doit être replacé dans le contexte du roman…)



" Les amoureux ne peuvent rien trouver à dire qui n'est déjà été dit et tu un million de fois. Les baisers furent inventés pour traduire en blessures ces mille riens.

Nous nous servons des autres comme si c'était des haches pour abattre ceux que nous aimons réellement. 

Les esprits écartelés par le sexe ne trouveront la paix que lorsque la vieillesse et l'impuissance les persuaderont que le silence et la quiétude n'ont rien d'hostile.

Par le mariage on légitime le désespoir.

Chaque baiser est une victoire sur la répulsion.

Humilité! Le dernier piège qui guette l'égo dans sa quête de la vérité absolue.

Si les choses étaient toujours ce qu'elles paraissent, comme l'imagination de l'homme s'en trouverait appauvrie.

La chose la plus dangereuse au monde est un amour fondé sur la pitié.

Une des lois de l'amour veut que la personne soit disant "idoine" vienne toujours trop tôt ou trop tard.

… très peu de gens comprennent que la sexualité est un acte psychique, et non physique.
L'amour unit, puis sépare. Sinon comment pourrions nous croître.

La jeunesse est l'âge des désespoirs.

On écrit pour se refaire une innocence perdue.

Je n'écris pas pour ceux qui ne se sont jamais posés cette question: Où commence la vie réelle.

Ce monde représente la promesse d'un bonheur unique et nous ne disposons d'aucun moyen pour le saisir.

Elle avançait avec un ravissement total, fascinée par l'image plutôt que par la réalité.

On n'apprend rien de ceux qui répondent à l'amour qu'on leur porte.

L'amour par nature n'admet nulle honnêteté.

Les plus belles lettres d'amour d'une femme sont toujours celles qu'elle écrit à l'homme qu'elle trompe.

Il est triste que le brillant plumage de cet été ne puisse être ressaisi –car nos vieux jours n'auront que ces quelques souvenirs sur quoi fonder leur nostalgique bonheur.

La logique de l'amour semble parfaite à celui qui est prêt à mourir pour lui.

L'amour le plus riche est celui qui s'en remet à l'arbitrage du temps.

Si l'on est amoureux d'un de ces habitants, une ville contient tout l'univers.

Ris jusqu'aux larmes, pleure jusqu'au fou rire.

Tout comprendre c'est tout souffrir."



Repost 0
Published by André - dans sur l'amour
commenter cet article