Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 18:10

"O vous, qui êtes en face du vin et qui hésitez à boire,
Pour prendre le plaisir, dites-moi, je vous prie, qui attendez-vous?"
Li Po

 

 

 Quel regard peut porter un amoureux du vin sur la vigne? Presque celui qu'un père porte sur la mère de ses enfants! L'image est folle?! D'autant plus que l'amoureux fou serait alors considéré comme alcoolique! Au fait, qu'est-ce qu'un alcoolique? Celui qui ne peut plus se passer de vin? Mais alors, celui (ou celle) qui ne peut plus se passer des femmes (ou des hommes, ou des deux!) est-il un obsédé sexuel!

J'ai comme circonstance atténuante d'avoir été élevé au jus de la vigne : mon père faisait dans sa campagne à l'extérieur de Montpellier (à présent à l'intérieur, mais il n'y a plus de campagne!) un petit vin (vraiment petit : 9°, raisins foulés aux pieds!) qu'enfant je buvais à table, coupé avec de l'eau, comme la plupart des autres enfants.

   

Je n'ai bu mes premières bonnes bouteilles qu'après 20 ans! Le Languedoc n'était pas la Bourgogne, mais ça a bien changé depuis!

Bien qu'adorant la musique, je ne connais pas de son plus agréable, plus prometteur et plus joyeux que le son d'une bouteille qu'on débouche!


vin en cubi...
attendu en vain
le pop’ du bouchon

  

 Si je n'ai rien contre l'onanisme, en revanche, je n'imagine pas de boire un vin en solitaire!

 Bref c'est peu dire que le spectacle de la vigne et ses promesses m'émeuvent, de celles en terrasses que les hommes ont accrochées sur les pentes des coteaux aux vastes étendues qui s'alignent encore dans la plaine (avant l'arrachage!).

Arrachement…
des vieux ceps de grenache
au blé tout bête

 Du printemps à l'automne ses couleurs symbolisent la vie et explosent au final dans le rouge; mais, c'est en hiver que je la préfère lorsque sans vie, débarrassée de ses charmes, elle dresse ses sculptures, bonzaïs occidentaux, et que je sais qu'elle va renaître.

Mémoire de ma vigne
Si je perds mes racines 
Je suis un désert 



Coupé dans de l’eau 
si trouble si lointain 
le vin de mon père

 

Repost 0
Published by André - dans Haïbun
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:45

presque un mois
sans faire un haïku…
parfums de printemps

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 14:55

piste cyclable
doublé par une femme
sans un regard

 

l'arrosée…
l'urine sur la mousse humide
les reins cambrés


Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 17:48

après Beauduc
il n'y a plus rien…
comme avant

    P1050306s

    Beauduc c'est bien beau (c'est même très beau!), mais après… même au bout du monde il y a encore un après!
En continuant vers l'Est, le long de la plage, on laisse les derniers camping cars et autres amateurs de grands espaces pour trouver des espaces encore plus grands et totalement déserts (fin avril en tous cas).

La mer mais aussi le sable et les marais à perte de vue.

  

P1050318s 

Ici  il n'y a presque rien, juste ce rien plein de lumière qu'on  trouve parfois et qui heureusement se renouvelle... le néant est inépuisable, le vide plein de ressources illimitées… 

 

P1050320s

 

 Après  le phare de Beauduc, une spectaculaire digue protège " la terre"; très abimée par la mer elle devient vite impraticable en VTT et les marais étant encore très humides cette longue partie est difficile; enfin le phare de Faraman et le domaine des salins de Giraud où l'on retrouve progressivement presque tout…

 

P1050322s

 

 

P1050326s

 même le Land art est à perte de vue...

     

P1050327s

 Beauduc avant...

 

  

 

Repost 0
Published by André - dans Photos
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 08:55

pluie de mai:
flottant dans la maison
un brin de lilas

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 16:11

  haniwa1.jpg

 

En 1987, une expo à Paris m'avait fait découvrir les haniwa de Shibayama (déplacés suite aux travaux et aux fouilles sur l'aéroport de Narita,  je crois).
Il s'agit de sculptures très simples, souvent des masques, datant de l'âge du fer au Japon (III ème siècle), liées au shintoïsme ou au chamanisme et très populaire au Japon.
A l'époque, j'avais été impressionné par ces statuettes primitives et je m'étais amusé à en reproduire (elles étaient dans un jardin où on les a volées!).
Je n'ai pas retrouvé sur les exemples d'haniwa mis sur internet la qualité et le mystère qui se dégageaient de ceux de  Shibayama.
 Retrouvant des articles (Nouvel Obs.) que j'avais gardés de cette expo, je me suis re amusé à les re copier.
 
 

 

haniwa2

 

haniwa3.jpg

 

haniwa4.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by André - dans Divers
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:59

Maguelone en mai
revoir libres et blancs
les membres nus

 

plage nue
un tronc d'arbre échoué

sans écorce

 

assise8_1_.gif
deux couples allongés
un sur le ventre
un sur le dos

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 11:01

CGT  CFDT
remonter la manif
à contre courant

1er mai
les drapeaux rouges
dans les cheveux
  blancs

 

 

en queue de manif
un couple hésitant
soleil de mai

 

 

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 18:25

aube de printemps
extraordinairement
belle pour son âge

 



Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 18:58

    "Je ne me débarrasserai pas de mon émotion en copiant l'arbre avec exactitude, ou en dessinant les feuilles une à une dans le langage courant"

Matisse


"Peu de mots suffisent pour celui qui comprend.
"

Stendhal (Le rouge et le noir)

 


 

  Oh! Regarde comme ça sent!
Genet en fleurs

 

 

 

Repost 0
Published by André - dans Règles floues
commenter cet article