Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 09:12

 

la source asséchée...
au sol les empreintes fraîches
des chercheurs d’eau

 


Repost 0
Published by André - dans Provence
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 14:36

 

vent sur la plage
si la dame nue
avait une robe…



Plus de robes d’été (compil.)!



Pour celles (et ceux ?!) qui se formaliseraient de ces « obsessions » en série (ces délires :-)), c’est un jeu, un peu (beaucoup !) pour rire : le senryû, initialement, est un amusement :
"un petit texte satyrique et comique*". 

D’ailleurs, à de rares exceptions près (saoul amoureux fou...), comment peut-on « faire de la poésie » en étant sérieux !

On n’est pas sérieux quand on fait de la poésie…  même après 17 ans, même et surtout en écrivant des haïku en français !

Comique vous dis-je !

Comédia ! Comediante !

*Voir l’introduction de Jean Cholley aux « Haïku érotiques » Editions Piquier

 


 

printemps précoce 
sa robe à fleurs ouverte
à deux boutons


Est-ce ma faute
Si les fruits de l’été se forment aux printemps
Si le temps de l’amour revient au temps des fleurs
Ouvertes sur les robes des jeunes filles en fleurs

 


Repost 0
Published by André - dans Règles floues
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 18:25

 

on voit à travers
elle et sa robe assez floue
pour l’imaginer


elle dit tout
la dame au short moulant…
robe d’été


l’été peut être
déjà dans une autre vie
robe j’étais

 


Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 08:46

 

P1100134ss.jpg

 

hameau perdu
les fleurs sauvages ont gagné
sur les civilisées

Repost 0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 10:41

 

robe d’été
gloire à qui l’a inventée :
l’été était né


robe légère
le vent soulève
ses cheveux


bronzée en robe
les barres blanches taboues
des bretelles


jupe d’été
même pas la peine
de l’ôter


robe légère
à chaque pas le soleil
la fend


robe d’été
où vont les jambes des filles
après

Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 11:16

 

Assomption
l'apparition des auréoles
de sueur


haïkus de chaleur
la moleskine noire
brulante au soleil


quelle chaleur !
c’est l’heure des robes à fleur
de peau


chaleur
le cœur des cigales
en surchauffe

le son de la source
couvert par les cigales



trois verres après
de la couleur de ses joues
rosé frais

rosée
sur la bouteille de vin
rosé

assise4_2_.gif

 quand vous rendez vous
l’humidité s’invitant
avant la chaleur


chaleur
entrevoir un monde
sans escargot


l’aube
avant la chaleur
sa lueur


chaleur
le soleil fournisseur
de blondeur


couper la clim
dans la chaleur de la nuit
le rossignol



Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 10:19

 

Réveille toi réveille toi
je veux devenir ton ami
papillon endormi
 

Blanc coquelicot -
en souvenir du papillon
son aile arrachée

Basho
(Seigneur ermite
L'intégrale des haïkus
Ed. La table ronde)




parfum des lavandes
le papillon aime ça
lui aussi


le papillon
sur la fine fleur :
trop lourd


petit matin
le papillon endormi
ou mort


P1100006s-copie-1.jpg

 

Repost 0
Published by André - dans Provence
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 11:50

 

P1090895s.jpg

 

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 12:04

 

P1090957s.jpg

 

la vie
l’amour avait des ailles...
amoureuse de son doigt

P1090955s.jpg

 


Repost 0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 17:58

      
la libellule
bleue posée sur ma main
enfin utile


ciel bleu
la libellule bleue
n’a vu que lui

vu de dessous
la libellule bleue plus bleue
que l’azur

balancement :
la libellule libère
le brin d’herbe

 

amoureuses
deux libellules bleues
seules au monde

deux libellules
le temps d'un instant...
pour la vie

P1090940s.jpg 
La femelle, qu'on reconnait, bien sûr, à ses yeux bleux! 

 

P1090927s.jpg
Le mâle, qu'on reconnait, bien sûr, car c'est le plus beau! hihihi!

J'imagine aussi que c'est le mâle car c'est lui qui est derrière dans l'accouplement (Déduction anthropomorphique!) 

 

Repost 0
Published by André - dans Provence
commenter cet article