Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 11:57

pluie glaciale…
mon insouciance troublée
par son mal
mortel



ce matin
on parle de sa mort très proche…
premiers crocus


 

odeur d'éther
son dernier regard
de l'autre coté

 


Bibliothèque de l'hôpital:
"RDV avec la mort"
"Le livre dont vous êtes le héros"


ses yeux caves

si noirs si lointains
si vrais

la peur dans le regard
lui qui n’avait jamais peur




seize heures
en fin l'heure
de sa mort

 

vingt heures
la famille se recompose
dans la pièce de vie

 


voir un instant

ses yeux ses lèvres fermés
pour toujours



la vie partie
la revivre
seul



ciel bleu d'hiver:
soleil sur les fleurs coupées
et la tombe

 

 

devant lui
ne pas penser à ce qui est
devant nous




 

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 21:13

retour en montagne
les chouettes se souhaitent
plusieurs bonnes nuits

 

retour en montagne
les bruits de la maison
s’éveillent avant nous

 

retour en montagne
le chevreuil ne change rien
à nos habitudes

 

retour en montagne:
la mer nous suit 
la tête dans les nuages

C'est chouette...
Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 17:04

pendant l’orage…
les pierres du sentier
cheminent

après l’orage
les pierres du sentier
se reposent

après l’orage
la voix frêle de la source
a mué

après l’orage
la prairie éclaboussée
par le soleil

après l’orage
les moineaux jouent dans le ciel
de la flaque

après l’orage
la rangée d’orangers
toute dérangée

après l’orage
tout le monde en bave
même l’escargot

mon beau pays
même sous l’orage
je t’aime quand même

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 14:20

marché aux fleurs
les plus belles
ont deux pieds

 

marché des Arceaux :
« c’est la Rolls Royce des oranges »
qu’il dit

 

son slip 
en dentelle corail…
j’entends la mer

 

déjà vu 

 tous les cerisiers en fleurs 
et pourtant


 le vieux cerisier

fleuri après le jeune
les cheveux plus blancs


 

point de fixation

entre taille basse et T-shirt court
le monde pâlit

 

heure d’été
la grasse matinée
amaigrie 


le vieux cerisier

son ombre aussi
refleurit

 


fin mars
enfin une giboulée
de mars

 

 

mois où luit
le soleil entre les gouttes
c’est tout lui

 

printemps en ville
un papillon sur le pare brise

dix sept euros
 


Mais le savent-elles
qu’elles sont belles en colère
les pervenches

 

signaux du printemps
les fumées dans les vignes
en file indienne

 

printemps en ville…
fleurissent de nouveaux
sourires


 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 17:47

Noël
des gouts dans le vin offert
de gêne et de plaisir

 

Des goûts de Noël...
Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 17:01

matin de Noël
le veuf avec sa moitié
de baguette

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 09:17

enterrement le 23/12
on se souhaite la santé
uniquement

 


à l’enterrement
dans les yeux de ses filles
six preuves d’amour

 


l’enterrement
au sermon penser à elle
penser à rien


 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 10:33

dernier automne
ses pleurs au téléphone
en disant Noël



 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 10:03

brume d'automne
la vigne vierge en profite
pour s’effeuiller

pastilles

ombre chinoise
la lune d’automne
de plus en plus jaune

 

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 16:55

 

     Photo pas de moi, mais je ne sais pas de qui!

au bout du chemin
l’objectif nous rapproche
lune d’automne

 

l'éclairage public
en panne au bon moment
pleine lune

 

clin de lune
un nuage passe en forme

de paupière 

 

 

lune rousse
elle entre dans la chambre...
rien senti


 

ombre chinoise
la lune d’automne
de plus en plus jaune

 

la lune au réveil…
le chant éjaculatoire
du coq précoce
 
 

      … on veut juste un peu
de soleil dans nos nuits…
c'est pas la lune

 

O

 

Quand l’amant pas sage montre la lune,
l’amante regarde le doigt.

 


Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article