Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 19:25

(Pour les "spécialistes": Haïbun avec "prose squelettique"!)
*

Atterrissage en douceur


Le but ne vaut que par les chemins qui y conduisent…

jour après jour  
de l’orée à la tombée
toujours marchant

Un des plaisirs du chemin de Saint Jacques se trouve dans les rencontres et les échanges que l'on y fait.
La marche permet de voir et de s'intéresser à tout mais aussi et surtout au détail : la lenteur stimule les sens, la coupure avec le quotidien et ses repères favorise l'ouverture et le partage.
La plupart des contacts sont impromptus et éphémères, ce qui les rend uniques et précieux. 


croix du chemin
plus personne ne la voit
sauf à pied


coups de pied
les cailloux du chemin
s’envolent

Un jeune retraité marche avec moi. Contents de parler, nous évoquons le plaisir de redécouvrir les paysages sonores dont nous prive la vitesse : des voix humaines aux chants des oiseaux, du son apaisant des ruisseaux à celui inquiétant du vent dans les maïs séchés que nous traversons.
 Il me dit qu'il a passé sa vie à piloter des Boeings à 800 km/h aux quatre coins de la terre et que son rêve, qu'il réalise, est de marcher sur cette terre à 5 km/h vers St Jacques de Compostelle ou d’ailleurs… 


 entre ciel et terre
la poussière blonde vole
dans le ciel


sur un petit nuage
à la vitesse des sons
 aller suffit

      A.C. (09/2005)

Partager cet article

Repost 0
Published by André - dans Haïbun
commenter cet article

commentaires

m.o.p. 08/09/2012 11:48


Un beau témoignage. Et comment s'effectue le retour vers la maison ? Amitiés.

André 08/09/2012 10:49


Fais le!

telos 08/09/2012 07:03


un jour j'irai devant.encore un dernier lien qui traîne puis je pars ....tes mots me parlent..merci.