Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 18:12

matin d’été
j’aperçois dans sa terre
mon père perdu


trente ans après
un seul visage au fond de son puit



vigne de mon père
une rangée de vieux ceps
vert tendre

 

Partager cet article

Repost 0
Published by André - dans haiku-senryu
commenter cet article

commentaires

Yamasemi 12/07/2008 01:51

Magnifiques ... les trois. Pudiques et poignants en même temps.Amitiés,Richard