Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 13:20

vie en vitrine
on s’affiche sur Facebook
pour ne pas mourir
chaque jour j’adresse à Dieu
sait qui des preuves de vie

*

averse d’été
le banc du jardin garde
l’éclat de nos voix
les mots secs que l’on s’est dit
s’écoulent entre les gouttes

*
émois du printemps
l’effet se ressent devant
les fleurs les derrières
toujours la belle histoire
entre la nature et moi

*
métro bondé
elle murmure moi aussi
à son portable
on aimerait tant crier
je t’aime dans le métro

*
enfin satisfaite
par cette cour discrète 
qui lui est faite
après tant de défaites
Paris est une fête

*
au Capitole
une jeune oie se dandine
en collant moulant
les couilles de l’Hercule
demeurent minuscules

*

un nuage ourson
embête un nuage ours blanc
le soleil se fond 
dans la douceur des fourrures
freinant le réchauffement

*

seins ensoleillés
celles qui en ont un peu
font des miracles
celles qui ont un peu plus
en cache en douce dans l’ombre

*
ville au printemps
dans la rue je marche seul
parmi les femmes
des sourires fleurissent
les plus belles fleurs en ville

*

Montpellier ma ville:
ses rues ses bars ses visages
le tien le mien les autres
bleu bleu bleu le ciel la mer
les yeux de mille couleurs

Partager cet article

Repost 0
Published by André
commenter cet article

commentaires

André 08/05/2017 15:22

Amitiés, Marcel.

Marcel P. 05/05/2017 09:26

Des textes intéressants. Amitiés.