Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 20:02

matin de juillet 
l’oiseau joyeux déjà levé  
dit « Je suis là »

jamais ce jour de joie
ne sera rejoué


°°°
elle effleure
le papillon, sur ses doigts
de la poudre d'ailes


°°°
matin de juillet
tout est encore possible
même le meilleur


°°°
nouveau venu
il laisse les fourmis sur la table
aller venir


°°°
chaleur étouffante 
seules les robes d’été
ont l’air comme il faut


°°°
la minijupe a 50 ans !
elle porte 
la mini jupe à 50 ans !


°°°
photo de famille :
trois générations pour faire
un ouistiti


°°°
jour de pluie
les pinces et la corde et à linge 
s’ennuient 


°°°
après l’orage
le vent dans le tilleul
sèche les fleurs


°°°


caché dans le vallon
le noyer, qui n’a jamais
jamais connu de loir


°°°


vent glacial
l’été s’arrête avant
d’avoir été


°°°
le monde danse
les nuages farandolent
à la queue leu leu


°°°
robe d’été
le vent froid lèche les chairs
de poules


°°°


Ah ! les cigales
elles viennent jusque 
dans nos bois
écorcher les oreilles 
de nos compagnes…




 

Partager cet article

Repost 0
Published by André - dans senryû
commenter cet article

commentaires

Valcogne 18/07/2014 17:23

"jamais ce jour de joie ne sera rejoué " souhaitons nous en alors bien d'autres, différents mais tout aussi beaux. L'espérance des lendemains, ce sont mes fêtes...

telos 14/07/2014 09:53

effluves d'été.;hum!! j'aime!

Anda 13/07/2014 21:03

suite de haïkus très agréable et plaisante...un régal !
un acompte de vacances...